L’histoire de la sophrologie

UN PEU D’HISTOIRE

La sophrologie est une discipline créée en 1960 par le Docteur Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre. Ce terme désigne une méthode scientifique qu’il a conçu pour étudier la conscience et pour maitriser l’équilibre corps-esprit. Le professeur Caycedo s’est inspiré de plusieurs techniques occidentales (relaxation, hypnose, psychologie, neurologie, philosophie phénomologique…) et orientales (yoga, bouddhisme et zen).

Littéralement, la sophrologie est donc l’étude (logos) de l’harmonie (sos) de la conscience (phren).

Les trois principaux outils de la sophrologie sont la respiration, le relâchement musculaire et les visualisations positives.

SOPHROLOGIE ET HYPNOSE

Historiquement, la sophrologie est étroitement liée à l’hypnose. Pourtant la sophrologie n’est pas de l’hypnose !

« Ce n’est pas de l’hypnose avec un autre nom. J’ai pratiqué les procédés hypnotiques avec une intention de recherche et je les ai abandonnés parce qu’un de ses fondements consiste en la modification de l’état de la conscience, ce que je n’ai pas jugé nécessaire  pour la pratique de ma Méthode, laissant son emploi aux psychologues, psychiatres et experts responsables ». Caycedo, 2001.

 

LES BIENFAITS DE LA SOPHROLOGIE

La sophrologie apporte une aide dans toutes les situations de la vie dans lesquelles nous éprouvons des gênes physiques, émotionnelles et/ou mentales. Elle est également utile dans les cas ou nous voulons/devons donner le meilleur de nos ressources mentales, physiques , émotionnelles.

Pratiquer régulièrement la sophrologie, c’est :

Préserver votre santé, gérer votre stress, gérer vos émotions, renforcer votre confiance en vous, vous sentir vivant et bien.

Ainsi la sophrologie est particulièrement efficace pour apprendre à  vivre l’instant présent et gérer :

  • Le stress, prévenir ou sortir du burn-out
  • Les douleurs et troubles fonctionnels physiques liés au stress
  • La maladie
  • La confiance en soi ( timidité, prise de parole en public…)
  • Le sommeil
  • Les addictions
  • Les peurs et angoisses
  • La préparation aux examens ou entretiens professionnels
  • La préparation à l’accouchement
  • La préparation sportive, les compétitions
  • Les interventions chirurgicales
  • Tous les changements comme les déménagements, la retraite, l’arrivée d’un enfant, le deuil…